Difenn

DIFENN, c’est une association fĂ©ministe bilingue ouverte Ă  toutes et tous !

  • nous luttons en faveur des droits des femmes/LGBTQI pour une sociĂ©tĂ© Ă©galitaire, du droit Ă  la contraception, Ă  l’avortement, Ă  la libre disposition de son corps, Ă  l’égalitĂ© dans le monde du travail, Ă  la reprĂ©sentativitĂ© dans la vie politique et citoyenne ;
  • nous militons pour l’acquisition de l’autonomie par et pour toutes les femmes/LGBTQI ;
  • nous luttons contre les violences physiques, sexuelles et morales exercĂ©es contre les femmes/LGBTQI en France et ailleurs, le harcĂšlement sexuel, l’usage sexiste de l’image de la femme, la sĂ©grĂ©gation scolaire ;
  • nous luttons pour la reconnaissance de toutes les sexualitĂ©s et toutes les identitĂ©s de genre ; et contre la haine misogyne, homophobe, transphobe, raciste, classiste et Ăągiste.

ConcrĂštement, DIFENN c’est :

Les thÚmes abordés :
Déconstruction des stéréotypes ;
Sensibilisation à la parité et travail sur la place des femmes dans des secteurs traditionnellement masculins ;
Sensibilisation à la diversification des choix d’orientations et des choix professionnels ;
PrĂ©vention des violences sexistes et sexuelles, notamment par l’éducation des filles et des garçons au consentement.

Nous sommes partenaires du Planning Familial de Douarnenez, groupe local le plus proche. Nous relayons par exemple leurs documentations et les moyens de contraception lors de nos ateliers dans les lycées, collÚges, IME, Foyers de Jeunes Travailleurs et Travailleuses, etc. dans lesquels nous intervenons.

La salariĂ©e de l’association a complĂ©tĂ© une formation Ă  l’autodĂ©fense fĂ©ministe de 9 mois auprĂšs de l’association Garance et propose des stages et ateliers depuis octobre 2017.
Née il y a trente ans, au même moment que les refuges pour femmes victimes de violences, l’autodéfense est une stratégie pour prĂ©venir et contrer les violences faites aux femmes qui a été développée et portée par le mouvement des femmes. Elle a pour but de remettre en question la construction de genre qui cause, banalise et justifie ces violences et ainsi de développer la capacité d’action des femmes. Elle accroît leur répertoire d’attitudes et de comportements afin de se protéger dans une perspective de prévention primaire.
Il s’agit d’une réponse globale aux violences, incluant des techniques physiques de défense, la pose verbale de limites, l’entraînement mental, l’évitement de l’escalade de la violence, la réflexion et l’information. Les vécus des participantes et leur connaissance des formes de violence en est le point de départ. Elles peuvent développer et tester différentes stratégies de prévention à la violence dans un contexte de sécurité pour trouver les moyens qui leur conviennent, tout en respectant leurs choix personnels.

DIFENN est ouverte Ă  toutes et Ă  tous ! Rejoignez-nous !

Les commentaires sont fermés