« Concerto pour salopes en viol mineur » ENIB 28 & 29 janvier 2019 à Brest

Quand :
28 janvier 2019 – 29 janvier 2019 Jour entier
2019-01-28T00:00:00+01:00
2019-01-30T00:00:00+01:00

La compagnie « Appoggiature » nous invite à venir co animer des ateliers dans le cadre de l’accompagnement du spectacle « Concerto pour salopes en viol mineur »

Les étudiants de l’ENIB (école nationale d’ingénieur de Brest) assiste au spectacle dans un premier temps, puis, quelques jours après, nous venons à plusieurs intervenant.e.s décortiquer ensemble les notions de violences, de consentement:

Plusieurs groupes de 15 personnes sont constitués, pour que chacun.e ait la possibilité d’échanger pendant 1h30, tout au long de deux journées consacrées à ce projet: les 28 & 29 janvier 2019.

DIFENN sera donc au côté de :
– Sébastien : enseignant à l’ENIB et comédien, il modère la discussion.
– Jessica Roumeur, comédienne et autrice de la pièce « Concerto pour Salopes en viol mineur » qui pourra répondre aux questions sur la pièce.*
– Patricia Gagnant, travailleuse sociale à l’AGHEB dont le quotidien est d’accueillir, conseiller, orienter les victimes de violences conjugales.

*La majeure partie des textes du Concerto pour salopes en viol mineur a été rédigée dans le cadre de mon engagement dans le projet Silence on viole. Ils ont été écrits à partir de paroles entendues auprès de différentes personnes (dans la rue, à la télévision, dans le cercle familial, amical, dans des bars, à l’école, etc.) autour de la question du viol et plus particulièrement sur le statut de victime. Ils sont répétitifs, vulgaires (dans les deux sens : grossiers et quotidiens) et dénués de toute enjolivure. Tour à tour placés dans la bouche de l’opinion publique, des victimes ou bien encore des violeurs, les mots sont hachés, assenés et répétés pour donner à voir toute la violence ou l’absurdité qu’ils comportent. A force de répétition, ils sont dépouillés de leurs sens pour ne devenir qu’une matière sonore. L’idée du Concerto (etc.) m’est venue presque par hasard, par assemblement de sons, puis cela a pris du sens. Le concerto Vivaldi, l’un des plus populaires, est devenu une trame, un schéma à suivre, comme une règle du jeu…. Jessica Roumeur

Les commentaires sont fermés.