Autodéfense en milieu professionnelle

Quand :
1 octobre 2020 @ 10 h 00 min – 17 h 30 min
2020-10-01T10:00:00+02:00
2020-10-01T17:30:00+02:00

Le 1er octobre 2020 l’association Difenn proposera son premier stage d’autodéfense féministe fléché milieux et problématiques professionnelles pour les femmes (salariées, indépendantes, cheffes d’entreprises).

Le 1er stage d’autodéfense en entreprise et en Bretagne sera donc lancé

à Quimper le 1er octobre 2020 de 10h à 17h30 !

Le stage aura lieu à CHRYSALYDE, 1 alez ar waremnn, 29 000 Quimper.

Ce premier stage aura lieu en non-mixité femmes cis, femmes trans et personnes intersexes. Le coût de cette journée s’élève à 60 euros TTC.

12 personnes maximum, inscriptions et paiement auprès de l’association : autodefense@difenn.bzh ou au 07.69.16.33.35.

  • Confirmez le plus rapidement possible votre réservation de place par le paiement du stage – par chèque à l’ordre de DIFENN, à envoyer à :
  • Association DIFENN,
  • Maison des associations Boîte 33
    1 allée monseigneur jean rené calloc’h
    29000 QUIMPER
  • ou par virement sur le compte FR76 1558 9297 0702 4918 2604 008. La réservation ne sera confirmé qu’à réception du paiement.

Présentation de la journée

Aujourd’hui, l’autodéfense féministe propose des outils pour prévenir les violences sur leur continuum complet, des simples transgressions de limites et manque de respect jusqu’aux agression physiques et sexuelles les plus grave. On travaille sur « tout ce qui rend la vie des femmes plus sûres ». Les animations se focalisent sur la manière de mettre un terme aux différentes formes de violences le plus tôt possible. Le travail sur les stratégies verbales et la confiance en soi prend beaucoup de place, toujours en lien avec l’analyse sociale des différentes formes de violences.
Lors de cette formation, la proposition est d’apprendre à faire la différence entre différents types d’agression et d’adapter sa réaction tout en gardant votre calme. Par des techniques de gestion des émotions dans des mises en situation, les stratégies de prévention deviennent des réflexes. L’objectif est de faire respecter ses limites, non seulement pour son bien-être, mais aussi pour la qualité de travail individuel et collective si on travaille en équipe. .
Via diverses techniques verbales de désescalade et de confrontation, on travaille pour mieux contrôler une situation et avoir un impact sur le comportement de la personne qui nous mal à l’aise.
Les cas pratiques proposés pour appréhender les techniques verbales sont coconstruites à partir d’expériences de terrain récoltés auprès des femmes exerçant des professions variés. On part du réel, et on met en pratique les techniques dès le premier atelier.

Le menu de cette journée:

Identifier les types d’agressions
Comprendre le principe des limites personnelles
Respiration et voix
Gestion des émotions sous forme de partage d’outils et d’expériences
Techniques de dégagement
Jeux sur le langage non verbal
Techniques verbales d’autodéfense : études de cas et mise en situation. (Exemples : comment utiliser la force d’un groupe pour se sortir d’une situation d’humiliation publique / pb avec un.e collègue en espace de coworking / recevoir des clients dans des espaces personnels type habitats ou encore les allusions ou réflexions sur le corps dans les espaces professionnels, etc. )

Les commentaires sont fermés.